Photo Etudiant et auto-entrepreneur : est-il possible de cumuler ces statuts ?

Etudiant et auto-entrepreneur : est-il possible de cumuler ces statuts ?


Etudiant et auto-entrepreneur : est-il possible de cumuler ces statuts ?

Cumuler les revenus devient à l'heure actuelle une habitude pour de nombreuses personnes. Actuellement, nombreux sont ceux qui ont des difficultés à boucler les fins de mois comme les étudiants. D'ailleurs, bon nombre d'entre eux n'hésitent plus à travailler, à côté de leurs études. Est-il possible d'être à la fois étudiant et auto-entrepreneur ?

Etre étudiant et autoentrepreneur : c'est possible !

De nombreux étudiants se mettent actuellement à travailler sous le statut d'auto-entrepreneur pour financer leurs études universitaires. Cette situation leur permet de gérer eux-mêmes leur emploi du temps sans les contraintes d'un employeur, souvent strict. Etre auto-entrepreneur laisse la possibilité aux étudiants de travailler conformément à leur disponibilité concernant les études. Ils sont libres d'accepter les missions dont les contraintes sont compatibles avec leur emploi du temps à l'université.

L'auto-entrepreneuriat laisse différentes possibilités aux étudiants comme travailler pendant les heures creuses. Ils ont le choix entre différents secteurs d'activité à l'instar de la livraison à domicile, de la formation à domicile ou de la revente d'objets d'occasion sur internet. Conscientes de l'engouement des étudiants pour l'auto-entrepreneuriat, de plus en plus de structures mettent en relation étudiants et entreprises pour leur permettre de dénicher rapidement des clients.

Que des avantages !

Travailler en tant qu'auto-entrepreneur implique plusieurs avantages pour les étudiants qui ont un peu de temps libres. Outre le fait qu'ils sont en mesure de gérer leur emploi du temps comme bon leur semble, ils créent tout un réseau de professionnels. Dès la vie étudiante, ils apprennent à mener des négociations commerciales tout en multipliant les expériences. Cette situation leur donne l'occasion d'étoffer leur curriculum vitae avant d'entrer dans la vie active.

Si l'étudiant étudie l'informatique, il a plus de chance de décrocher des contrats dans son domaine de prédilection. Bon nombre de missions peuvent aujourd'hui être effectuées à la maison avec un ordinateur et une connexion à internet. C'est une formidable occasion pour eux d'alterner exercices et travail sur le même ordinateur, ce qui facilite grandement la transition. Il est néanmoins judicieux de se renseigner sur les professions règlementées dont l'exercice nécessite des diplômes.

Ce qu'il faut savoir

Les revenus tirés du statut de l'auto-entrepreneuriat sont imposables de deux manières. L'étudiant peut réaliser sa propre déclaration de revenus. Aussi, il peut rattacher sa fiscalité au foyer de ses parents. Dans les deux cas de figure, l'étudiant est soumis aux règlementations des autres auto-entrepreneurs. Il est de même dans l'obligation de domicilier son entreprise en lui donnant une adresse officielle, là où il recevra les courriers et lettres administratifs.

Etre auto-entrepreneur représente, certes, beaucoup d'avantages pour un étudiant mais implique en parallèle des contraintes. Il faut prendre en compte les aspects fiscaux, les aides d'Etat ainsi que la protection sociale liée à ce type de statut. Si l'étudiant ne connait pas tous les rouages administratifs, il peut toujours se faire aider par des proches ou des structures spécialisées dans l'auto-entrepreneuriat. Grâce au statut d'auto-entrepreneur, les étudiants ont la possibilité de mettre en pratique leurs études ou de monter le projet qu'ils rêvent de concrétiser.